Résidence passive : Les personnes à la retraite sont-elles bien couvertes par la sécurité sociale andorrane ?

Passer ses jours de retraite à Andorre présente plusieurs avantages, pas seulement pour la qualité de vie que ce pays offre grâce à situation géographique, mais cela est surtout dû au fait que dans la Principauté d’Andorre, le taux de criminalité est quasi inexistant.

Par ailleurs, le principal avantage de passer ses vieux jours à Andorre réside dans la sécurité sociale offerte par la Principauté aux retraités, notamment en matière de couverture sanitaire. En effet, les retraités andorrans bénéficient non seulement d’une haute prise en charge sanitaire, mais la couverture sociale andorrane est surtout facturée à moindre coût.

Quels sont les prérequis pour pouvoir jouir de sa retraite en Andorre ?

Pour jouir du statut de retraité en Andorre et bénéficier de la pension de retraite, il faut acquérir le titre de résident fiscal passif. Afin d’obtenir ce titre, il vous faut entre autres passer au moins 90 jours dans ce pays.

Il faut également prouver aux autorités andorranes que vos revenus sont suffisants pour couvrir vos dépenses ainsi que celles de votre famille. Pour ce faire, vous devrez disposer des preuves attestant de la stabilité de votre situation économique.

jouir de sa retraite en Andorre

Il vous faut aussi déposer une somme de 50 000 euros auprès des Autorités Financières Andorranes, en guise de caution non rémunérée. Aussi, vous devrez prouver d'un investissement passif de 350 000€.

En outre, il faudra également souscrire à une assurance santé et accident. La présentation d’un casier judiciaire vierge dans votre pays de naissance ou de résidence actuelle est également obligatoire.

Enfin, la personne désirant passer sa retraite à Andorre devra avoir entre ses mains les documents qui attestent la location et/ou la propriété d’un logement personnel.

La CASS : Comment fonctionne la sécurité sociale à Andorre

Le système de sécurité sociale de l’Andorre est centralisé au niveau de la CASS ou Caixa Andorrana de la Seguretat Social. Cette institution publique, créée en 1968, est la seule chargée de la gestion administrative, technique et financière du système de sécurité sociale de l’Andorre.

Son fonctionnement est régi par la Loi 17/2008 relative à la Sécurité sociale, et définit la législation en matière de santé andorrane. Cette loi, mise en application depuis le 1er novembre 2009, oblige la majeure partie des andorrans, dont les entrepreneurs, les salariés et les retraités, à adhérer à la CASS.

De leur côté, les résidents passifs andorrans, qui sont essentiellement constitués de touristes, ne sont pas soumis à cette législation, et choisissent un système de sécurité sociale étranger. Pour ce faire, ils doivent payer annuellement aux environs de 700 euros, en guise d’assurance médicale.

Le principal objectif de la CASS consiste à faire prévaloir l’article 30 de la Constitution de la Principauté d’Andorre datant de 1993, qui garantit le droit à la protection de la santé et à recevoir des prestations pour répondre à d'autres besoins personnels est reconnu aux résidents passifs et actifs andorrans.

Financée par les cotisations des employeurs et des travailleurs, la Caixa Andorrana de la Seguretat Social couvre entre autres les risques de maladie, d’accidents de travail, d’invalidité, de vieillesse ou encore de décès.

La couverture santé retraite, une des meilleures d’Europe

couverture santé retraite

Andorre est un pays qui offre l’une des meilleures sécurités sociales d’Europe, voire du monde. En effet, en passant sa retraite dans ce pays, vous pourrez bénéficier de meilleures prises en charges médicales, dépassant de loin devant la couverture santé retraite proposée en France.

Dans un article publié, en 2017, le journal médical britannique « The Lancet » a effectué un classement des systèmes de santé dans 195 pays du monde. Ce classement, datant de 2017, a placé la Principauté comme étant la première nation en termes d’accès et de qualité aux soins de santé, en obtenant un score de 95/100.

Aussi, selon des données récentes fournies par l’Organisation Mondiale de la Santé, Andorre figure, depuis plusieurs années parmi les premiers pays du monde avec une plus longue espérance de vie. D’après l’OMS, l’espérance de vie en Andorre est de 83,5 ans.

Mis à part la promotion des activités physiques chez les personnes âgées, l’environnement, la situation géographique, mais aussi et surtout l’excellence du système de santé proposé par le système de sécurité sociale andorrane constitue l’un des facteurs de cette longévité.

En somme, si la retraite va souvent de pair avec la récurrence des problèmes de santé, la couverture santé retraite proposée par le système de sécurité sociale de l’Andorre garantit aux personnes du troisième âge des soins de santé bien supérieurs à ceux proposés par les systèmes de sécurité sociale dans le monde.