Andorre, paradis fiscal mythe ou réalité

Andorre, un ancien paradis fiscal

Avant 2009, Andorre était considérée comme un paradis fiscal non coopératif. Au cours de cette même année, la Principauté a été retirée de la liste noire. Avec un statut d’État opaque, Andorre a été la destination parfaite d’une évasion fiscale. En 2013, la Principauté met en place des impôts sur les activités économiques locales. En 2015, les Andorrans doivent désormais s’acquitter d’un impôt sur le revenu.

Au fil des années, la transparence fiscale est progressivement instaurée par la Principauté. Les informations fiscales sont partagées et Andorre devient officiellement conforme aux normes internationales. Même avec un système fiscal toujours aussi simple, Andorre n’est plus officiellement un paradis fiscal.

Aucune définition officielle et législative du paradis fiscal n’a été donnée jusqu’à aujourd’hui. Cependant, l’OCDE ou l’Organisation de coopération et de développement économique avance quatre critères le définissant :

  • Une fiscalité très basse, voire insignifiante ou nulle ;
  • Aucune transparence ;
  • Une liberté octroyée aux sociétés-écrans ou sous forme avec des activités fictives ;
  • Une législation prohibant les échanges avec d’autres administrations.

L’Andorre, un paradis fiscal : c’est faux !

La Principauté des Pyrénées, contrairement aux idées répandues, n’est plus un paradis fiscal. Des preuves attestent qu’Andorre ne figure plus dans la liste de l’OCDE:

  • L’État a signé des accords de partage d’informations fiscales comptant toutes les sociétés imposables ;
  • Le pays a aussi adopté huit accords évitant la double imposition. Cela impliquant des pays comme le Portugal, la France et l’Espagne ;
  • La Principauté d’Andorre a contracté un accord avec le conseil de l’Europe et l’OCDE relatif à la transparence ;
  • Andorre figure dans la liste des pays aux normes et conformes aux législations fiscales ;
  • Il participe à la lutte contre le blanchiment d’argent conformément aux recommandations du Groupe d’action financière internationale ;
  • Il a mis en place un cadre fiscal respectant les normes internationales avec un système des plus sécurisés.

La Principauté, un pays à la fiscalité très convoitée

Même en sortant de la liste des paradis fiscaux de l’OCDE, le statut de paradis fiscal pour l’Andorre, est malheureusement resté dans les esprits. En effet, le pays est très souple et permet aux étrangers et locaux de profiter d’une fiscalité réduite, voire nulle.

Il est ainsi normal que les investisseurs et les élites des richesses mondiales se ruent vers la Principauté. Dans ce pays, sociétés et entreprises bénéficient d’une taxe de 10 % maximum pour les revenus supérieurs à 40 000 euros. Les cotisations sociales sont à 15,5 % pour les sociétés sans parler de la TVA qui est à 4,5 %. Celle-ci proposant des tranches à taux variables selon les services et les produits consommables. Pour le marché immobilier, les successions sont exemptées d’impôt. La revente de biens est taxable, mais à taux variable. Celui-ci diminue en fonction de l’année de vente du logement ou bâtiment après acquisition.

La Principauté, un pays à la fiscalité très convoitée

Pourquoi Andorre est-elle toujours considérée comme un paradis fiscal ?

Selon les critères de l’OCDE, la Principauté n’est plus considérée comme un paradis fiscal. Toutefois, Andorre demeure une destination prisée : de par son cadre de vie exceptionnel et les conditions fiscales sont intéressantes. Le gouvernement local a mis en place ce système pour promouvoir avant tout l’économie andorrane. Une raison pour laquelle les investissements sont en constante augmentation dans le pays.

Andorre est vite devenue l’un des pays au monde où la qualité de vie y ait l’une des meilleurs. L’imposition y est certes basse, voire inexistante, dans certaines situations mais la qualité de vie prime y est aussi pour beaucoup sur l’attractivité de ce petit pays. Un atout autant pour les locaux que les étrangers.

Concrétisez votre projet d’expatriation dès maintenant !

Prendre Rendez-vous

Voir également

Exonération fiscale en Andorre

Les exonérations fiscales en Andorre

Andorre est un des rares pays de l’Union européenne à adopter un système fiscal avantageux. Avec des taux d’imposition relativement bas, la Principauté est une …

En savoir plus
Convention fiscale Andorre

La convention fiscale en Andorre

Vous envisagez d’élire domicile au sein de la Principauté andorrane ? Vous devez vous informer de la convention fiscale en Andorre avec votre pays. C’est important …

En savoir plus
TVA Andorre

La TVA en Andorre

Andorre est un pays dont la beauté fascine autant les touristes, les nouveaux résidents que les investisseurs. À côté de ses paysages magnifiques, la TVA …

En savoir plus
Inpots Andorre

Impôts en Andorre

Avant toute expatriation, il s’avère primordial de bien connaître le système fiscal du pays de destination. Pour le cas des impôts en Andorre, la Principauté …

En savoir plus